Asie,  Randonnées

Indonésie : Randonnée du Mont Batur

Bali une île sous une constante menace volcanique

Quand on parle de randonnée et d’Indonésie on pense immédiatement aux nombreux volcans qui composent le paysage unique de ce pays.

Les plus impressionnants que j’aurais souhaité découvrir sont ceux de Java: Kawah Ijen (source de souffre) et le Mont Bromo. A Bali le mont Agung règne en maitre sur l’île et continue à semer la pagaille (récentes irruptions datant de fin 2017). Quand on voit l’impact sur la végétation, alors que la dernière irruption date de 1963 on comprend pourquoi il est continuellement sous surveillance.

A la recherche d’un guide honnête…

On se rabat donc sur le mont Batur, qui lui fait face. Avant de partir nous nous étions renseignées sur les modalités (nécessité d’avoir un guide, difficulté de l’ascension, meilleur moment pour la faire…). Autant dire que les photos donnent envie mais quand on lit des commentaires sur la supposée Mafia locale ca refroidit un peu !

Nous décidons de faire le tour de Kintamani, ville qui ne vit que par le tourisme et les randonnées du Mont Batur. On tente nos techniques habituelles de faire jouer la concurrence, mais inutile de vous dire que ca ne marche pas du tout et ils s’en fichent complètement !

En effet toutes les agences s’entendent sur les prix donc ils savent bien combien vous aller devoir payer le tour. Les prix sont exorbitant pour le pays : 350 à 500kRps. On repart en se disant qu’on peut tester deux autres options : voir avec notre hôtel en espérant qu’ils soient plus honnêtes ou le faire par nos propres moyens…

En parlant avec d’autres touristes nous éliminons la dernière option, car pour le coup il s’agit d’une véritable mafia, donc sans guide vous risquez de vous attirer des ennuis (on a croisé en effet des francais qui s’étaient pris la tête avec les guides locaux, après sur un coup de bol ca peut peut-être passer…). Donc on se rapproche de notre hôtel qui pratique les mêmes prix que toutes les agences…On a pas commencé la randonnée mais on est déjà assez écoeurés, payer autant pour marcher ca énerve un peu…

Ascension matinale du Mont Batur

Bref nous décidons de mettre cette rancoeur de côté et de se réveiller de bonne humeur pour profiter de l’ascension et du lever de soleil. Inutile de vous dire que le réveil à 2h45 pique un peu ! L’ascension a été plutôt facile malgré la nuit (grâce à la lampe frontale).

La récompense tant attendue est là (malgré la ribambelle de touristes) : une vue panoramique sur le Mont Rijani, le volcan Agung (légèrement plus surélevé que le Batur), la caldeira et le lac Batur. On voit très bien que le volcan est encore en activité grâce aux gerbes de vapeurs qui s’échappent de son cratère. D’ailleurs, les gerbes de souffre bien chaudes sont les bienvenues car il fait froid au sommet de bon matin.

La balade vaut vraiment le coup, c’est super de marché le long de cratère avec cette vue et luminosité si particulière. Bon par contre on ne va se mentir le guide ne sert à rien… à part à faire vivre l’économie locale on va dire…

Je vous conseille donc cette randonnée, même s’il faut accepter de donner de l’argent à des gens pas spécialement honnête.

Pour voir le récit complet de notre voyage en Indonésie c’est par ici :
http://www.meandmyplanet.fr/indonesie-temples-volcans-bekak-et-arnaques/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *